« Lunettes Blanches pour Nuits Noires »

Bonjour à tous,
J’ai commencé cette merveilleuse discipline qu’est l’astrophotographie en mars 2020. J’avais un télescope Newton 150-750 sur EQ3 depuis bien des années pour faire un peu de visuel sur les planètes et la lune. J’ai acheté ma première caméra une Zwo ASI290MC en mars 2020 et j’ai commencé à faire des images de M42. Surpris du résultat, j’ai voulu passer à la vitesse supérieure et j’ai acheté une monture motorisé SW EQM35-Pro, puis une nouvelle caméra ASI294MC Pro, puis une lunette 80ED TS. L’astrophotographie était devenu une passion en quelques mois. Il ne faut jamais commencer, car on ne peut plus s’arrêter! 
Bon ciel à tous;)
JL

Hello everyone,
I started this wonderful discipline of astrophotography in March 2020. I had a Newton 150-750 telescope on EQ3 for many years to do some visuals on the planets and the moon. I bought my first camera a Zwo ASI290MC in March 2020 and started shooting images from M42. Surprised with the result, I wanted to go up a gear and bought a SW EQM35-Pro motorized mount, then a new ASI294MC Pro camera, then an 80ED TS refractor. Astrophotography had become a passion in a few months. You should never start, because you can’t stop!
Clear sky 😉
J.L.

Mes derniers traitements

Centaurus A (also known as NGC 5128 or Caldwell 77) is a galaxy in the constellation of Centaurus. It was discovered in 1826 by Scottish astronomer James Dunlop from his home in Parramatta, in New South Wales, Australia. (Wikipedia) Images taken on February 9-10-11-12 2024 at El Sauce Observatory Chile with Telescopelive remote observatory – 24×3 LRGB 300s – 32x300s Ha – Astrodon filtre H 3nm and LRGB – QHY pro gain 100 -10c camera. Bin2 – Planevawe CDK 24’’
NGC 3521 est une galaxie spirale intermédiaire située dans la constellation du Lion. NGC 3521 is an intermediate spiral galaxy located in the constellation Leo.
Le Grand Nuage de Magellan, en abrégé GNM (on trouve aussi souvent LMC dans la littérature en référence à l’anglais Large Magellanic Cloud), est une galaxie naine de type SB(s)m appartenant au Groupe local et située dans les constellations de la Dorade et de la Table. Satellite de la Voie lactée, il s’agit d’une petite galaxie spirale magellanique, caractérisée par une grande barre et un seul bras spiral. La base de données NASA/IPAC rapporte un échantillon de près de 25 000 mesures dont la moyenne donne une distance de 50 ± 3 kpc (∼163 000 al). En 2019, cette distance est déterminée avec une précision de 1 % : 49,59 ± 0,54 kpc. C’est la troisième galaxie la plus proche de la Voie lactée, après les galaxies naines du Grand Chien et du Sagittaire. D’un diamètre de ∼ 14 000 a.l. (∼ 4 290 pc), c’est la quatrième plus massive du Groupe local après la galaxie d’Andromède (M31), la Voie lactée et la galaxie du Triangle (M33). Visible dans le ciel nocturne de l’hémisphère sud, il a été mentionné pour la première fois par l’astronome perse Abd-al-Rahman Al Soufi en 964. Le navigateur Amerigo Vespucci le mentionne dans le compte-rendu de son voyage en 1503-1504 sans vraiment le définir et ce fut l’expédition de Magellan autour de la Terre qui le popularisa et qui lui donna son nom.The Large Magellanic Cloud (LMC) is a satellite galaxy of the Milky Way. At a distance of around 50 kiloparsecs (163,000 light-years),the LMC is the second- or third-closest galaxy to the Milky Way, after the Sagittarius Dwarf Spheroidal (c. 16 kiloparsecs (52,000 light-years) away) and the possible dwarf irregular galaxy called the Canis Major Overdensity. Based on the D isophote at the B-band (445 nm wavelength of light), the Large Magellanic Cloud is about 9.86 kiloparsecs (32,200 light-years) across. It is roughly one-hundredth the mass of the Milky Way[11] and is the fourth-largest galaxy in the Local Group, after the Andromeda Galaxy (M31), the Milky Way, and the Triangulum Galaxy (M33). The LMC is classified as a Magellanic spiral. It contains a stellar bar that is geometrically off center, suggesting that it was a barred dwarf spiral galaxy before its spiral arms were disrupted, likely by tidal interactions from the Small Magellanic Cloud (SMC) and the Milky Way’s gravity. With a declination of about −70°, the LMC is visible as a faint « cloud » from the southern hemisphere of the Earth and from as far north as 20° N. It straddles the constellations Dorado and Mensa and has an apparent length of about 10° to the naked eye, 20 times the Moon’s diameter, from dark sites away from light pollution. The Milky Way and the LMC are predicted to merge in approximately 2.4 billion years
A very nice galaxy NGC 1232 is an intermediate spiral galaxy about 60 million light-years away in the constellation Eridanus. It was discovered by German-British astronomer William Herschel on 20 October 1784.
TOD (Top Of the Day) du 25 Octobre 2023 sur l’application AstroNet. WR 134 combinaison de mes images de 2022 et 2023. Une trentaines d’heures de poses en H et O.
TOD (Top Of the Day) du 15 Octobre 2023 sur l’application AstroNet. Plus de 35h d’intégration pour ce magnifique résidu de supernova situé dans le Cygne. 233 poses de 300s en OIII et 177 poses en Ha. Difficile traitement car peu lumineuse pour mon ciel bortle 5!! Le descriptif Wikipedia pour s’instruire un peu 🤣 : Sh2-91 est une nébuleuse en émission visible dans la constellation du Cygne. Le nuage est situé à environ 1° au nord de la fameuse double optique Albireo (β Cygni), une étoile de magnitude 3 également visible depuis les centres urbains. Malgré sa grande taille, Sh2-91 est très faible et son observation est extrêmement difficile, ainsi que sa récupération photographique, qui peut se faire grâce à l’utilisation de filtres Ha et OIII. Le meilleur moment pour l’observer dans le ciel du soir est de juin à décembre, surtout depuis les régions boréales. Sh2-91 constitue le filament méridional le plus étendu du résidu de supernova G65.2+5.7, situé à environ 800 pc (∼2 610 a.l.) du système solaire dans une région galactique riche en nuages moléculaires denses, sur laquelle se trouve le Grand Rift. G65.2+5.7 est en fait une superbulle étendue sur environ 180 pc (∼587 a.l.) et située à environ 80 pc (∼261 a.l.) au nord du plan galactique. Sh2-91 montre une forte polarisation, indiquant la présence d’un champ magnétique puissant3,2.
Le 10 Octobre 2023, cette image à été élue image du jour par le site AAPOD2. Elle a aussi été nommée TOD (Top Of the Day) sur l’application Astronet. HFG1 et Abell 6 (60h de pose).
TOD (Top Of the Day) du 7 Octobre 2023 sur l’application AstroNet. Plus de 21h d’intégration pour le « Fantôme de Cassiopeée » IC 63 et IC 59 sont deux nébuleuses par réflexion situées dans la constellation Cassiopée. IC 63, également appelée « Nébuleuse de la Tête de Fantôme », présente une forme rappelant un visage fantomatique. IC 59 est une nébuleuse proche. Elles sont illuminées par une étoile chaude et sont des objets célestes fascinants pour les astronomes amateurs.

Vidéos Youtube

4 réponses sur « « Lunettes Blanches pour Nuits Noires » »

Bonjour Jérome,
Merci pour le compliment. Mes équipements de guidage sont des caméras Zwo ASI120 mini montées sur des OAG pour mes 2 plus gros telescopes (80 et 130 ED).
Cordialement
Jean-Louis

Bonjour,
J’ai vu votre vidéo « Déballage et essai du Seestar S50 » en attendant de recevoir le mien, je vois que vous utilisez ce qui ressemble à un PC portable pour le piloter, est-ce bien un PC porable avec une appli ZWO, une émulation Androïde ou ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 4